Revue d’Economie Théorique et Appliquée  - RETA
ISSN (Papier) : 1840-7277  |  ISSN (Electronique) : 1840-751X  | www.retanet.org | revue@retanet.org
© 2011-2024 - The Theoretical and Applied Economic Association | Since 01/01/2011 : 2 946 141 Hits | Téléchargements : 125 914

RETA

Revue d’Economie Théorique et Appliquée                                ISSN : 1840-7277

Volume 13 – Numéro 2 – Décembre 2023. pp. 201-218            eISSN : 1840-751X

Effet de la participation aux activités non agricoles sur la productivité agricole au Burkina Faso

Habi KY

Email : kyhabi@yahoo.fr - Université de Ouahigouya

Résumé : Ce papier analyse l’effet de la participation aux activités non agricoles sur la productivité agricole en utilisant des modèles de probabilité linéaire et la décomposition Blinder-Oaxaca sur un échantillon de 7 203 producteurs céréaliers. Les résultats montrent que la participation aux activités non agricoles augmente la productivité de 11,78% et que cet accroissement est essentiellement expliqué par les inputs variables tels les fertilisants chimiques (55%), l’utilisation des produits phytosanitaires (24%), les dépenses en main d’œuvre salariée (8%) et la pratique du labour attelé ou motorisé (5%). La possession foncière et la résidence en milieu rural réduisent l’écart en faveur des producteurs qui ne participent pas aux activités non agricoles. Ces résultats indiquent qu’il existe un effet d'entraînement des activités non agricoles sur la productivité agricole. Par conséquent, la participation à des activités non agricoles est un choix efficace pour augmenter la productivité agricole au Burkina Faso. Une stratégie de politique économique est d'encourager le développement des activités non agricoles pour promouvoir le développement de la production agricole

Mots clés : Activités non agricoles, Productivité agricole, Décomposition Blinder-Oaxaca, Burkina Faso

Effect of non-farm activities on agricultural productivity in Burkina Faso.

Summary: This paper analyses the effect of non-farm activities on agricultural productivity using linear probability models and the Blinder-Oaxaca decomposition on a sample of 7,203 cereal farmers. The results show that the non-farm activities increases productivity by 11.78%. This increase is mainly due to variable inputs such as chemical fertilisers (55%), the use of phytosanitary products (24%), expenditure on hired labour (8%) and the practice of ploughing with a tractor or motorised plough (5%). Land ownership and rural residence reduced the gap in favour of producers who did not participate in non-farm activities. These results indicate that non-farm activities have a spillover effect on agricultural productivity. Consequently, participation in non-farm activities is an effective choice for increasing agricultural productivity in Burkina Faso. Policy-makers must encourage the development of non-agricultural activities to support the development of agricultural production.

Keywords: Non-farm activities, Agricultural productivity, Blinder-Oaxaca decomposition, Burkina Faso

JEL Classification : D24 - L26 - Q12.

Received for publication: 20230412.                                                  Final revision accepted for publication: 20231230



Résumé lu 33 fois, Article Téléchargé 44