Revue d’Economie Théorique et Appliquée  - RETA
ISSN (Papier) : 1840-7277  |  ISSN (Electronique) : 1840-751X  | www.retanet.org | revue@retanet.org
© 2011-2022 - The Theoretical and Applied Economic Association | Since 01/01/2011 : 1 951 550 Hits | Téléchargements : 152 427

Revue d’Economie Théorique et Appliquée

Revue d’Economie Théorique et Appliquée                                     ISSN : 1840-7277

Volume 12 – Numéro 2 – Décembre 2022. pp. 147-164                 eISSN : 1840-751X

Corruption et croissance économique dans la zone UEMOA : Une analyse en panel simple et dynamique

Boubacar KONATE

Email : boubacarkonan@gmail.com

Lansine SOUNTOURA

Email : sountoural@mail.ru

Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB)

Résumé : Ce papier évalue l’impact de la corruption sur la croissance économique dans la zone UEMOA en utilisant les données de panels regroupant les huit (8) pays de l’Union sur la période 1996-2017. De l’estimation des différents modèles et à l’issu du test d’Hausmann, il ressort que le modèle à effet fixe présente les meilleures estimations. Les résultats du panel simple montrent que la relation entre corruption et croissance économique est identique entre tous les pays de la zone, mais les coefficients de comportement sont semblables pour chaque pays et invariants dans le temps. Les variables telles que le PIB réel, le taux de croissance du PIB, le service de la dette rapporté au PIB ainsi que la corruption agissent de façons positives et significatives sur l’investissement. Par contre les dépenses publiques l’impactent négativement. En outre, le modèle dynamique montre que l’instabilité politique favorise la corruption dans l’espace UEMOA.

Mots clés : Corruption – Croissance – Investissement –  Instabilité.

 

Corruption and economic growth in the WAEMU zone: A simple and dynamic panel analysis

Abstract: This paper assesses the impact of corruption on economic growth in the WAEMU zone using panel data bringing together the eight (8) countries of the Union over the period 1996-2017. From the estimation of the different models and from the Hausmann test, it appears that the fixed-effect model presents the best estimates. The results of the simple panel show that the relationship between corruption and economic growth is identical between all the countries in the zone, but the behavior coefficients are similar for each country and invariant over time. Variables such as real GDP, GDP growth rate, debt service in relation to GDP as well as corruption have a positive and significant effect on investment. On the other hand, public spending has a negative impact. In addition, the dynamic model shows that political instability promotes corruption in the WAEMU space.

Keywords: Corruption – Growth – Investment Instability.

JEL Classification:  D73  E02  O43.

Received for publication: 20210815.          Final revision accepted for publication: 20221216



Résumé lu 58 fois, Article Téléchargé 80