Revue d’Economie Théorique et Appliquée  - RETA
ISSN (Papier) : 1840-7277  |  ISSN (Electronique) : 1840-751X  | www.retanet.org | revue@retanet.org
© 2011-2021 - The Theoretical and Applied Economic Association | Since 01/01/2011 : 1 945 680 Hits | Téléchargements : 132 819

Règle du ratio d’endettement et croissance économique optimale au Mali : une modélisation ARDL

Revue d’Economie Théorique et Appliquée                              ISSN : 1840-7277

Volume 11 – Numéro 2 – Décembre 2021. pp. 93-112              eISSN : 1840-751X

 

Règle du ratio d’endettement et croissance économique optimale au Mali : une modélisation ARDL

Ibrahima DIALLO

Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB), Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG), Email : man.diallo@hotmail.com.

 

 

Résumé : Cet article évalue l’optimalité de la règle du ratio d’endettement sur la croissance économique du Mali en utilisant l’approche de test des limites « bounds test » pour une relation de long terme dans un modèle autorégressif à retards échelonnés Auto Regressive Distributive Lags (ARDL). Le seuil d’endettement optimal, qui correspond au niveau d’endettement qui maximise la croissance économique au Mali se situe à 118% du PIB. Ce seuil optimal se justifie par la prise en compte des besoins des ressources pour réaliser les investissements nécessaires pour soutenir la croissance économique au Mali, au regard des programmes et des stratégies d’accélération de la croissance économique mettant l’accent sur les investissements structurants (infrastructures, la construction de routes et de ponts, des hôpitaux, écoles). Ce résultat infirme l’optimalité de la règle du ratio d’endettement de 70% définie par la commission de l’UEMOA si on veut booster la croissance économique des pays de l’UEMOA.

Mots clés : Hétérogénéité, Endettement, croissance économique, règle budgétaire, Mali.

 

Debt Ratio Rule and Optimal Economic Growth in Mali: An ARDL Modeling

Abstract: This article evaluates the optimality of the debt ratio rule on economic growth in Mali using the “bounds test” approach of testing for a long-term relationship an Auto Regressive Distributive Lags (ARDL) model. The optimal debt threshold, which corresponds to the level of debt that maximizes economic growth in Mali, is 118% of GDP. This optimal threshold is justified by considering the resource needs to make the investments necessary to support economic growth in Mali, regarding programs and strategies for accelerating economic growth emphasizing structural investments (infrastructure, construction of roads and bridges, hospitals, schools). This result invalidates the optimality of the 70% debt ratio rule defined by the WAEMU commission if we want to boost the economic growth of WAEMU countries.

 

Keywords: Heterogeneity, Debt, economic growth, fiscal rule, Mali.

JEL classification: H63 - E60 - H50 - O47.

 

Received for publication: 20200902.     Final revision accepted for publication: 202021215



Résumé lu 299 fois, Article Téléchargé 338